• Ash Princess

    Laura Sebastian signe avec Ash Princess un grand roman fantastique. Cette dystopie n’est pas sans rappeler The Book of Ivy d’Amy Engel (PKJ) puisque dans cette histoire l’héroïne cache, sous l’apparence d’une fille naïve, asservie et aimant les jolies robes, un désir de vengeance.

  • Bergères guerrières, t.2

    Quel plaisir de retrouver l’univers de Molly et ses amis. Pour rappel, les hommes mobilisés pour la Grande Guerre depuis plusieurs années ont laissé femmes, anciens et enfants sans défense. Un groupe de femmes plus téméraires a constitué un ordre, celui des bergères guerrières, pour protéger les troupeaux et le village.

  • Brexit Romance

    Clémentine Beauvais, après nous avoir charmés dans ses précédents ouvrages (Songe à la douceur vient de paraître en Points), nous revient en s’emparant d’un sujet d’actualité délicat : le Brexit. Justine Dodgson, digne représentante de la génération connectée, profite d’une période de flou artistique entraîné par le Brexit pour fonder une start-up nommée Mariage pluvieux.

  • Caribou Baby

    Caribou Baby est un roman court et inclassable racontant une histoire complètement loufoque. Jessica et Nick, 17 ans, viennent de devenir parents et sont sous le choc. En effet, leur bébé est un peu plus gros, plus poilu, plus cornu que la moyenne.

  • Cœur battant

    Qui sont ceux que l’on nomme des « suicidants » ? Nous vivons à leurs côtés tout au long de ce roman dynamique qui manie aussi bien la langue de Molière que les émotions. Victor, Colette, Jacopo, Alice et Alex sont la nouvelle bande de patients de la clinique de la Citadelle, spécialisée en soins psychiatriques où se côtoient joyeux dépressifs, alcooliques presque abstinents, sex-addicts en manque et autres gais lurons ! Nos cinq compères, entre leurs exercices pratiques pour reprendre goût à la vie et leurs envies de mort, vont se rapprocher et se reconnaître jusqu’à ne faire plus qu’un ! Loin de se morfondre, ils nous offrent une belle balade à l’école de la vie et au pays des merveilles.

  • Dancers

    Comme souvent, Jean-Philippe Blondel met en scène des adolescents qui vont, grâce à une pratique artistique ou sportive, sortir de leur quotidien et s’ouvrir sur le monde et les autres. Après l’écriture (Blog), le théâtre (Double Jeu) ou la musique (Re(play)), c’est la danse qu’il a choisie pour toile de fond.

  • Georges, le monde & moi

    De nature discrète, Priam ne pensait pas que son année de terminale prendrait cette tournure. Un soir, alors qu’il travaille péniblement sur son devoir de maths, un étrange garçon frappe à la fenêtre de sa chambre. Il a besoin d’une cachette.

  • Journal d’une fille-chien

    En 2038, Josépha, 13 ans, est la fille-chien. Parce qu’un pelage soyeux, digne d’un épagneul breton, recouvre tout son corps, ses relations sociales et familiales sont complexes ou inexistantes. Mais le PUP (Parti unique du progrès) met en place SA grande idée altruiste : un programme permettant d’offrir un traitement efficace et de soulager les familles du poids que repésentent les enfants dits différents.

  • Juste de l’autre côté de la mer

    Le thème de l’immigration est récurrent dans l’œuvre d’Ingrid Thobois. Dans son nouveau et très beau roman, Juste de l’autre côté de la mer, le sujet est abordé à travers le choix que feront deux jeunes Marocains : partir ou rester ?

  • Kong-Kong

    Lorsque les parents d’Abélard lui annoncent qu’ils vont emménager dans une tour, le garçon imagine immédiatement la tour d’un fabuleux château dans un village de campagne. En pleine ville, arrivé au pied de l’immeuble qui sera désormais leur « chez eux », Abélard déchante ! Surtout que l’ascenseur est en panne et qu’il faut monter les cartons au 82e étage ! Esseulé, le jeune garçon s’ennuie.